RECHERCHE FEMME PARFAITE

Anne Berest

France

Editions Roman grasset

295 pages - 19,00€

        Emilienne, fille d'acrobates de cirque, trentenaire bancale mais assumée, se lance dans un projet artistique personnel : participer aux rencontres de la photographie de la ville d'Arles en défendant le thème de "La Femme Parfaite". Elle se lance alors dans une course aux portraits, à la recherche de femmes admirables, héroïnes de leur quotidien, image modèle pour leur entourage, pour en saisir tout la profondeur mais aussi la fragilité. Car selon elle, "la femme parfaite n'est qu'une idée de ce que la femme veut se donner d'elle-même -le portrait d'une femme idéale." Au travers des rencontres de cette photographe obsessionnelle, on découvre une palette de femmes bien différentes les unes des autres mais toutes insoumises à cet archétype féminin qui étouffe bien souvent la presse et la publicité. Il y a Julie, l'amie d'enfance admirée pour son talent d'incarner mère modèle et working-girl, Georgia, aristocrate italienne à l'élégance troublante, mais aussi Mademoiselle, ancienne prostituée reconvertie dans la lingerie, et Marie, catholique avérée. 

 

Par le biais de ces personnages, l'auteure dévoile le portrait de la femme contemporaine dans tous ses états, autour duquel se tisse une réflexion minutieuse sur leurs conditions dans nos sociétés actuelles.  Avec un style raffiné et malicieux, utilisant l'humour et l'autodérision, elle met en lumière le combat de ces "Femmes Parfaites" du quotidien. Et à la question de savoir si ce roman est féministe, sans doute, mais pas de façon revendicative ou militante. C'est un recueil de témoignages écrit avec beaucoup de finesse et d'esprit. 

 

Little Biche

 


MILLENIUM 4 - CE QUI NE ME TUE PAS

David Lagercrantz

Suède

Editions ACTES SUD "actes noirs" - Août 2015 

496 pages - 16,99€

" Elle est une hackeuse de génie. Une justicière impitoyable qui n’obéit qu’à ses propres lois.

Il est journaliste d’investigation. Un reporter de la vieille école, persuadé qu’on peut changer le monde avec un article. La revue Millénium, c’est toute sa vie. Quand il apprend qu’un chercheur de pointe dans le domaine de l’intelligence artificielle détient peut-être des informations explosives sur les services de renseignements américains, Mikael Blomkvist se dit qu’il tient le scoop dont Millénium et sa carrière ont tant besoin. Au même moment, Lisbeth Salander tente de pénétrer les serveurs de la NSA…

Dix ans après la publication en Suède du premier volume de Millénium, David Lagercrantz livre un thriller d’une actualité brûlante et signe les retrouvailles des personnages cultes créés par Stieg Larsson. La saga continue."

 

Le voilà, enfin! Après une longue attente, on a enfin le droit à la suite de la trilogie devenue culte "MILLENIUM". Pour ce quatrième volet, c'est David Lagercrantz qui s'est chargé d'imaginer la suite des aventures de Lizbeth Salander. Son écriture reste néanmoins fidèle à celle de Stieg Lagsson, auteur des trois premiers tomes, décédé en 2004. Un ouvrage palpitant qui réserve action, espionnage, trash et suspens. Un régal pour les fans de la saga qui prendront un plaisir certain à lire cet opus un peu rescapé, en hommage à son créateur, Stieg Larson. 


Little Biche



L'IMMEUBLE DES FEMMES QUI ONT RENONCE AUX HOMMES

Karine Lambert

Editions LGF Livre de Poche - Juin 2015

216 pages - 6,60€

"Les hommes sont omniprésents dans cet immeuble de femmes… dans leurs nostalgies, leurs blessures, leurs colères et leurs désirs enfouis. Cinq femmes d’âges et d’univers différents unies par un point commun fort : elles ne veulent plus entendre parler d’amour et ont inventé une autre manière de vivre… Jusqu’au jour où une nouvelle locataire vient bouleverser leur quotidien. Juliette est séduite par leur complicité, leur courage et leurs grains de folie. Mais elle, elle n’a pas du tout renoncé ! Et elle le clame haut et fort. Va-t-elle faire vaciller les belles certitudes de ses voisines ?"

 

Ce roman vif et tendre oscille entre humour et gravité pour nous parler de la difficulté d’aimer, des choix existentiels, des fêlures des êtres humains et de leur soif de bonheur. Une histoire où se mêle portraits et parcours de vie de femmes qui ont décidé d'éradiquer les hommes de leur vie. Dans ce roman,  Karine Lambert nous propose des histoires de vie réalistes, qui sortent de l'ordinaire parce qu'on n'en parle jamais dans les récits. La thématique de l'âge, de la culture qui régit la famille, des bouleversements, des renoncements... sont abordés avec intelligence sans pour autant tomber dans le cliché. Le livre ne présente pas le déroulement de la vie d'une héroïne, mais plutôt plusieurs scénettes au travers lesquelles se dévoile l'histoire de tout un immeuble. Malgré ce que pourrait laisser penser le titre, aucune attaque sur les hommes n'est faite, ni aucun esprit de vengeance sur la gente masculine. Le récit est apaisé, bien écrit, et sympa. On s’y sent bien.

 

 

Little Biche


CHRONIQUES DE LA DEBROUILLE

Titiou Lecoq

Editions LGF Livre de Poche - Mai 2015

288 pages - 6,90€

"Commet survivre à une rupture amoureuse? Comment s'insérer dans une société qui, clairement, n'attends pas les bras ouverts un bac +5 en sémiologie? En adoptant une technique de survie simple: la débrouille. Avec un journal de bord hilarant, Titiou Lecoq livre la cruelle réalité de toute une génération, pour qui la vie moderne est jalonnée d'obstacles, dont le premier consiste à sortir de son lit le matin. Se dessine le quotidien d'une jeune femme d'aujourd'hui, qui passe sa vie entre les boulots, les cartons, les amis précieux et les histoires foireuses. Incapable de survivre sans télé ni ordi. A la recherche du "connard merveilleux", elle teste plusieurs formules (dont un Partenaire Chocapic avec qui partager ses petits-déjeuners). Car elle doit aussi faire face aux nouveaux rapports hommes/femmes : on discute, on boit, on baise. Le lendemain, on se réveille et on réfléchit. Voici la trajectoire décapante d'une trentenaire, depuis le départ de son premier amour jusqu'à la découverte de la vie avec Têtard, son fils. Titiou Lecoq raconte le quotidien de toute une génération. Caustique, drôle, elledécrypte une époque où on ne badine pas avec l'amour. Ni le porno."

 

Ce livre est tout bonnement une grosse vague de rire et de bonne humeur! Présenté comme un journal intime où s'enchaînent des épisodes de la vie de l'auteur, on y découvre une jeune trentenaire désabusée, passionnée de webculture et de grasses mat. Véritable portrait moderne d'une génération de femmes à chat et à Mac, en quête de relations stables, d'appart' et de CDI, on se reconnaît toutes un peu dans le personnage de Titiou. Avec un humour qui lui est propre, elle nous partage ses coups de gueule de vie, oscillant entre cynisme et dérision. Fonctionnant toujours au second degré, elle nous régale d'un franc-parler qui ne nous laisse pas sans rire!
Fortement recommandé en cas d'épisode dépressif (plus efficace que le Prozac ©)!

 

Little Biche

 


IL PLEUVAIT DES OISEAUX

Jocelyne Saucier

Canada - Editions XYZ - 2011

France - Editions Folio - Jan 2015

224 pages - 7,00€

"Trois octogénaires épris de liberté vivent selon leur propre loi en forêt profonde dans le nord de l'Ontario. Non loin de là, deux hommes, l'un gardien d'un hôtel fantôme et l'autre planteur de marijuana, veillent sur l'ermitage des vieillards. Leur vie d'hommes libres et solitaires sera perturbée par l'arrivée de deux femmes. D'abord, une photographe en quête du dernier survivant des grands feux qui ont ravagé la région au début du XXè siècle. Puis une deuxième visiteuse, très vieille celle-là, Marie-Desneige, un être aérien et lumineux qui détient le secret des amours impossibles. La vie ne sera plus la même à l'ermitage". 

 

Des portraits riches et différents tissés tour à tour, des amitiés qui se créent, des habitudes qui se bousculent, des histoires d'amour... "Il pleuvait des oiseaux" est un livre simple et touchant, qui dévoile avec sensibilité divers aspects de la vieillesse, de la mémoire et de sa transmission entres générations. Les personnages principaux, des octogénaires marginaux, nous bouleversent dans leur histoire, leur philosophie de vie et leur façon d'appréhender la mort. Ils sont trois : Tom, Charlie, et Ted "ou Ed ou Edward". Les vieillards, au passé peu commun, au bout de leur longue et pénible vie, se sont réfugiés au fond des bois afin de trouver solitude et tranquillité. Mais un beau jour, une photographe reporter débarque sans crier gare dans leur ermitage. Elle est sur la trace des derniers survivants des grands Feux de Mattheson, ces terribles séries d'incendies qui ont ravagé la région dans les années 1910. Ted est l'un deux. Sa légende marche toujours dans la mémoire locale. Mais la photographe ne rencontrera jamais Ted : il meurt quelques jours avant son arrivée. C'est à l'aide de ses amis de cabanes et d'autres témoins qu'elle retracera sa terrible et miraculeuse histoire. Elle sera notamment aidé par Marie-Desneiges, une très vieille dame aux cheveux d'argent, qui sort tout droit de soixante-dix ans d'internement psychiatrique. Les deux femmes découvriront une centaine d'oeuvres peintes par Ted, qui recèlent des mystères que seuls des yeux lumineux et insouciants peuvent décrypter...

Avec une écriture un peu brute, mais aussi légère et remplie d'émotion, Jocelyne Saucier arrive à nous mettre à l'aise dans un univers insolite peuplé de personnage antisociaux mais pétris d'humanité. Elle rend également un très bel hommage aux séniors et nous fait voyager de l'autre côté de l'Atlantique, dans le fin fond des forêts canadiennes.

 

Little Biche

 


ÉLOGE DES FEMMES MÛRES

Stephen Vizinczey

Canada - 1965

France - Editions Folio - 2001

280 pages - 8,00€

Comment ne pas fondre de plaisir devant le récit de Stephen Vizinczey? Dans ce livre autobiographique, on découvre la vie amoureuse de l'auteur, né Andràs Vadja, dans une Pologne en temps de guerre. Amoureux notoire de la féminité, des femmes et de leur amour, Andràs nous livre les histoires de cœur (et de corps) qui ont ponctué sa vie. Le livre s'ouvre sur les premiers souvenirs du jeune homme, quand à quatre ans il recherchait déjà l'affection des femmes de son entourage. Il évoque avec finesse la passion incestueuse qu'il voua pour sa tante Alice alors qu'il n'avait que dix ans. Les six premiers chapitres nous dévoilent avec justesse et impudeur les premiers émois amoureux de son enfance, ses tourments psychologiques vis-à-vis de son impossibilité à satisfaire ses pulsions sexuelles, et son irrépressible désir de fréquenter des "femmes mûres". On fait alors la connaissance d'un petit garçon très mature et intellectuellement précoce, qui a cette jolie faculté de parler des femmes mieux que certains hommes. On découvre également les moments forts de sa vie, la mort de sa famille durant la guerre, sa course jusqu'en Hongrie pour échapper aux soldats, son recueillement par les américains dans un camp de G.I...
Il faudra attendre le septième chapitre pour assister à l'épanouissement du garçon. A ses dix-huit ans, Andràs couche pour la première fois avec une femme, Maya, une jolie trentenaire mariée qui habite l'étage du dessous. De là s'en suit un enchaînement de conquêtes, des rencontres de femmes toutes différentes les unes des autres, mais toutes mûres, dont il tire un fin portrait à chaque chapitre. En Hongrie, en France, en Italie ou au Canada, Andràs ne perdra jamais cette irrésistible force qui l'anime : la passion des femmes. Il nous en parle au travers de ses mémoires, véritable éloge à la femme, tombant quelques fois dans le cynisme mais jamais dans la vulgarité.

Mêlant mémoires de guerre, réflexions philosophiques et souvenirs d'expériences charnelles, "Éloge des femmes mûres" est un véritable voyage historique et érotique. 

 

Little Biche

 


LA PRINCESSE DES GLACES

Camilla Läckberg

Suède - 2003

France - Editions ACTES SUD - 2008

381 pages - 21,30€

"Dans la petite ville balnéaire de Fjällbacka, en plein hiver, une jeune femme est retrouvée morte dans sa baignoire gelée. Suicide ou meutre? L'autopsie révèle qu'Alexandra est morte depuis près d'une semaine : elle a été droguée et quelqu'un lui a ouvert les veines. Erica, l'amie d'enfance de la victime tente d'y voir plus clair. Avec Patrick Hedstörm, un ami qui travaille sur l'enquête au commissariat, ils cherchent dansla petite communauté de Fjällbacka l'auteur du meurtre. Non-dits, secrets, ressentiments, jalousies et vieux contentieux refont surface."


VERNON SUBUTEX

Virginie Despentes

Chez Grasset - Juin 2015

400 pages - 14,90€

"QUI EST VERNON SUBUTEX? 

Une légende urbaine.

Un ange déchu.

Un disparu qui ne cesse de ressurgir.

Le détenteur d'un secret.

Le dernier témoin d'un monde disparu.

L'ultime visage de notre comédie inhumaine.

Notre fantôme à tous." - Virginie Despentes

 

La suite des aventures de Vernon dans un deuxième tome qui se présente différent du premier. On y retrouve tous les personnages, mais dans une ambiance pas aussi "sex, drug & rock'n'roll". L'atmosphère est plus sombre, les réflexions plus cinglantes et dérangeantes.

La savoureuse touche de Despentes reste cependant intacte: c'est politiquement incorrect, percutant, grinçant et drôle! 


Little Biche
 


VERNON SUBUTEX

Virginie Despentes

Chez Grasset - Janvier 2015

396 pages - 19,90€

Dans son dernier opus, Virginie Despentes nous invite à suivre la descente aux enfers d'un certain Vernon Subutex, un rockeur has been, ancien disquaire ayant eu son heure de gloire auprès d'une foule bigarrée de paumés en tout genre qui squattait sa boutique parisienne des années 80.
Victime du numérique et des réseaux sociaux, Vernon Subutex végète aux crochets d'Alex Bleach, un pote d'avant qui a retourné sa veste en cuir pour percer dans la variété de chanteur pour ados. La mort soudaine du bienfaiteur va jeter Vernon Subutex à la rue et au coeur d'une intrigue tourbillonnante où tout le monde veut mettre la main sur une vidéo de la star défunte, avec en prime la réapparition de la Hyène.
Au travers de ce polar dont le deuxième tome est annoncé pour mars, Virginie Despentes se fait plaisir en épinglant pas mal de monde, du producteur de films véreux au trader cocaïné maître du monde en passant par les jeunes fachos décérébrés, avec toujours son style acerbe et cynique. Elle dresse un panorama époustouflant d'une société française à la dérive. On peut lire des pépites : "Cannes c'est la fête de la saucisse avec des putes en Louboutin, tous à dégueuler leur caviar, le nez plein de coke, après avoir récompensé du cinéma roumain". "Les intellos de gauche adorent les roms parce qu'on les voit beaucoup souffrir sans jamais les entendre parler : des victimes adorables."

On sent aussi de la mélancolie avec un regard plein d'humanité lorsque qu'elle dépeint chaque personnage, car la route de Vernon est truffée d'écorchés : le pote soumis mal marié, la jeune voilée, la transsexuelle, l'ancienne hardeuse...
 
A lire d'urgence ! Tout est planté avec une folle énergie, le prochain tome sera l'apothéose !

Pam Singer Biche